Actualités

Chers tous,

Nous avons mené la rentrée sur tous les fronts !

Sur le front de l’alimentation, ma nomination en tant que coordonnatrice des Etats Généraux de l’Alimentation a nécessité quelques allers-retours sur Paris, afin d’installer l’équipe, le bureau et organiser les travaux à mener : coordination entre ateliers du chantier 1 sur la création et la répartition de la valeur, auditions et rendez-vous à mettre en place pour organiser la bonne remontée des informations, notamment de la plateforme citoyenne, etc.

Dans la Drôme, de nombreuses rencontres avec les représentants départementaux de Coordination Rurale, de la Confédération Paysanne, de l’industrie agroalimentaire avec notamment une visite sur le site de Charles et Alice à Allex, de la distribution avec des échanges entre autres avec Intermarché à Crest ou avec la Carline à Die, ou encore la Banque Alimentaire de Valence. Bientôt des échanges à venir avec d’autres professionnels et les représentants des consommateurs. Echanger en circonscription, sur le terrain, donne une vraie perspective concrète aux échanges nationaux. Mon tour de piste va se poursuivre.

Pour compléter ces travaux, nous organisons :

  • Une caravane des Etats Généraux de l’Alimentation, qui circulera de marchés en marchés sur la circonscription du 21 septembre (inauguration à Nyons) au 10 octobre, et s’arrêtera sur certains lieux forts comme le lycée agricole de Saint Paul Trois Châteaux et certaines exploitations ou coopératives.
  • Un évènement entre professionnels permettant d’alimenter la réflexion nationale en mettant en lumière les succès et réussites de la Drôme, en formulant des propositions pour les ateliers nationaux et enfin en créant les conditions d’un dialogue dans la durée pour collaborer sur la bonne mise en œuvre des mesures qui ressortiront des EGA, début octobre.

 

Sur le front de l’énergie, une très belle loi préparée par Nicolas Hulot, qui positionne la France comme leader mondial sur le changement climatique et qui actera la fin immédiate de l’exploration des hydrocarbures et l’arrêt de leur exploitation en France en 2040. Cette décision est un acte politique important, affichant la volonté de la France de cesser l’usage de ressources fossiles, dont on sait qu’elles polluent et contribuent majoritairement au changement climatique. Pour autant, les délais annoncés permettront aux professionnels d’organiser l’amortissement de leurs installations et de préparer l’avenir en 2040, pourquoi pas en réorientant leur outil industriel vers de la géothermie, dont les techniques sont similaires.

Cette loi sera étudiée en commission des affaires économiques, puis du développement durable la semaine du 25 septembre et dans l’hémicycle le 3 octobre. J’y serai très attentive.

Cette rentrée, ce fut également celle des élèves auxquels je souhaite une excellente année scolaire. J’ai échangé mardi dernier avec la rectrice de l’Académie de Grenoble à Saint Laurent en Royans sur la thématique de l’école rurale, mardi dernier. Ces premiers échanges augurent une collaboration constructive, notamment avec le DASEN de la Drôme, afin de faire de l’école rurale une école bienveillante, formatrice et adaptée au contexte de nos communes dans la Drôme.

Cette rentrée, c’est également celle de la création d’une relation de confiance à créer dans la durée avec les maires. Je leur ai écrit et souhaite tous les rencontrer, autant que possible, avant Noël. Nous avons déjà entamé des échanges avec plusieurs d’entre eux, de Montbrun-les-Bains à Saint Jean en Royans, de Lesches en Diois à Saillans, de La Motte-Chalancon au Poët Celard…

Nos échanges sont essentiels pour faire remonter les problématiques de terrain. Lorsque les difficultés suscitées par la baisse des contrats aidés sont intervenues, je me suis investie pour mieux faire comprendre les spécificités du milieu rural et le rôle clé que ces contrats, dont je rappelle qu’ils ont une efficacité très faible en termes de tremplin à l’emploi, ont pris en termes de cohésion sociale et de service rendu aux populations. Cela a contribué à ce que « les communes rurales » figurent désormais parmi les priorités d’attribution pour ces contrats, ce qui n’était pas initialement le cas. Je reste mobilisée et vigilante dans les semaines à venir. Sur ces contrats, le débat doit désormais porter sur la ruralité et le rôle clé des associations, piliers de notre cohésion sociale.

En termes de ruralité, la rentrée a été marquée par :

  • Une action nationale de travail et de plaidoyer avec des collègues en marche : nous organisons des groupes de travail sur des sujets majeurs tels que la désertification médicale et le bien vieillir en milieu rural, sur la couverture numérique et la desserte en transports, sur la revitalisation des territoires et la commercialité des villages, ect..
  • L’initiative que j’ai prise de rencontrer tous les acteurs concernés par l’hôpital de Die et celui de Buis-les-Baronnies (les directions de ces hôpitaux, le collectif de défense, les élus) car ces équipements sont structurants pour le territoire et nécessitent des investissement clés pour améliorer la qualité des soins offerts à la population.
  • J’achèverai ce tour de piste avec un rdv avec le directeur régional de l’ARS courant septembre.

Pour compléter le panorama, je souligne aussi la qualité des échanges que j’ai eus avec Biovallee qui développe une approche territoriale de développement durable à l’échelle de la Vallée de la Drôme, et l’IDVD qui soutient les entrepreneurs dans la création de leurs activités, de manière engagée et durable.

Et pour finir un moment fort mardi dernier avec la venue de Laura Flessel, Minsitre des Sports, et de Marlène Schiappa, secrétaire d’Etat au droit des Femmes et à l’Egalité Femmes-Hommes, pour installer la conférence nationale du Sport au Féminin. Ce sont près de deux heures d’échanges, qui montrent la mobilisation, l’investissement et les avancées d’hommes et de femmes engagés pour rendre accessible et développer la culture et l’excellence sportive pour les femmes. Sur ce sujet, majeur miroir de notre société, la présence des 7 parlementaires de la Drôme, de la présidente du CG26, du Maire de Valence, sont des curseurs forts de la montée en puissance de ce sujet sociétal clé qui est grande cause du quinquennat : l’Egalité Femmes/Hommes.

A toutes et à tous,

Bonne rentrée !


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.