Aucun élément dans la barre supérieure

Assemblée nationale

Au sein de la commission des affaires économiques, elle a été désignée rapporteure pour avis du projet de loi « Hulot », mettant fin à l’exploration et à l’exploitation d’hydrocarbures en France. Elle a également été désignée rapporteure au fond pour les articles 4 et 5 de ce même texte. Après 4 mois de débats parlementaires, le projet de loi a été adopté en lecture définitive le mardi 19 décembre 2017, faisant de la France l’un des premiers pays au monde à interdire la recherche et la production d’hydrocarbures sur son territoire.

 

En tant que rapporteure, Célia de Lavergne a procédé à une étude du projet de loi et de ses conséquences, notamment au travers d’auditions réalisées conjointement avec Jean-Charles Colas-Roy, rapporteur du texte au sein de la commission du développement durable et de l’aménagement du territoire. Célia de Lavergne a ainsi proposé 73 amendements, qui ont enrichi le texte au nom de la commission des affaires économiques.

 

Ce texte traduit l’urgence à réagir face aux dérèglements climatiques et s’inscrit dans la droite ligne des mesures engagées par le gouvernement, comme le plan Climat ou l’organisation du One Planet Summit, qui a réuni plus de cinquante Chefs d’Etats à Paris. 

Depuis le 11 novembre 2017, Célia de Lavergne siège en qualité de membre suppléante au Conseil supérieur de l’énergie. Cet organisme conseille le gouvernement en matière de politique énergétique, et notamment en ce qui concerne la programmation pluriannuelle de l’énergie, qui exprime des orientations et fixe des objectifs à l’Etat en matière de transition énergétique.

 

L’année 2018 sera marquée par les débats préalables à l’élaboration de la programmation pluriannuelle de l’énergie, pour la période 2018-2023.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.