Circonscription

Au lendemain des élections européennes, Célia de Lavergne salue le regain de participation à 52.93% (contre 45.97% en 2014) dans la Drôme : « Ces 7 points de participation supplémentaires sont un signal encourageant pour la démocratie représentative dans le contexte de remise en cause de la parole politique et des valeurs démocratiques que l’on a connu ces derniers mois. »

En ce qui concerne les résultats obtenus par la liste Renaissance soutenue par la députée, « ce n’est pas une victoire, puisque nous arrivons deuxième. Mais l’écart de 0,9 % est faible, cela signifie que nous aurons au Parlement européen 23 députés pro-européens, pour défendre notre projet autant que le RN. »

Célia de Lavergne y voit également la confirmation du mouvement La République En Marche ! dans le paysage politique français, de manière durable et comme alternative crédible au Rassemblement national. Toutefois, Célia de Lavergne met en garde contre toute forme « d’habitude » à voir le parti d’extrême droite en tête d’un scrutin. Selon elle, « le RN est un vote de contestation. En arrivant deuxième, nous sommes donc le premier projet politique pour l’Europe choisi par les Français. A nous de montrer aux Français qu’en votant pour des actions, des propositions concrètes, des évolutions perceptibles, ils auront la possibilité de choisir leur destin. »

L’autre enseignement de ce scrutin est le bon positionnement d’Europe-Ecologie-les-Verts, qui, sans surprendre Célia de Lavergne, la réjouit : « cette expression dans les urnes d’une volonté d’agir pour notre planète, en particulier dans notre beau département, fleuron de l’écologie, est une bonne chose, et d’autant plus qu’elle a été exprimée par de jeunes électeurs. Je l’ai entendu ! Beaucoup a été fait depuis 2 ans, mais clairement ce n’est pas assez. Nous devons aller plus loin, plus vite, être plus ambitieux. Et notamment travailler avec les écologistes en France et en Europe, ainsi qu’avec d’autres alliés sur l’ensemble des sujets… pour réussir ce combat comme cela nous est demandé par les citoyens. »

Cette montée en puissance des enjeux environnementaux est une excellente nouvelle pour Célia de Lavergne, qui place depuis le début de son mandat, la transition écologique et la prise en compte des enjeux des territoires au cœur de ses priorités.

Contact presse : My-Lan Nguyen — 0602055309 — my-lan.nguyen@clb-an.fr


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.