Aucun élément dans la barre supérieure

Circonscription

Célia de Lavergne a organisé, ce mardi 11 juin, avec sa collègue Alice Thourot, députée de la 2ème circonscription de la Drôme, une rencontre entre une délégation d’élus drômois et Xavier Ploquin, conseiller énergie, industrie et innovation au cabinet de François de Rugy, Ministre de la Transition écologique et solidaire.

Etaient présents Alain Gallu, Président de la communauté de communes Drôme Sud Provence et Maire de Pierrelatte, représentant également la Présidente du Département, Marie-Pierre Mouton, et Jean-Michel Catelinois, Maire de Saint-Paul-Trois-Châteaux.

Ce rendez-vous avait pour objectifs de défendre et promouvoir les atouts du territoire et du bassin économique du Tricastin, ainsi que de mieux appréhender l’impact de la programmation pluriannuelle de l’énergie, actuellement en consultation, sur le site nucléaire.

Les échanges se sont voulus rassurants tant sur le bon déroulement de la 4ème visite décennale en cours que sur la visibilité que devra donner EDF sur les éventuelles fermetures de réacteurs d’ici mi-2020. En particulier, le ministère de la Transition écologique et solidaire a réaffirmé aux élus sa grande mobilisation pour l’anticipation et l’accompagnement des territoires concernés par les mutations industrielles. La question de la construction d’un nouvel EPR et de sa localisation sera quant à elle tranchée d’ici fin 2021.

Bien consciente de la durée limite des installations nucléaires, Célia de Lavergne s’est dite satisfaite de ces premiers échanges qui permettront d’accompagner au mieux et en anticipation l’évolution du site, en tenant compte des impacts à la fois pour les entreprises (EDF et Orano) et leurs sous-traitants, et surtout des collectivités locales du bassin de vie et de leurs habitants, dont les préoccupations restent le premier enjeu.

A l’issue de ce rendez-vous, la députée a précisé : « Sans attendre les arbitrages prévus pour 2020 et 2021, nous sommes mobilisés sur le terrain pour travailler avec l’ensemble des parties prenantes sur l’avenir du territoire. En lien avec l’atteinte des objectifs de mix énergétique, nous devons également travailler avec le ministère de l’Economie et des Finances sur l’attractivité industrielle du secteur et le potentiel des entreprises en croissance à développer. Je m’engage ainsi à organiser ces rencontres entre les élus locaux et Bercy pour valoriser les atouts de notre territoire. »

Pour rappel, la centrale de Tricastin concerne à ce jour près de 10 000 emplois induits.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.